Parcourez les venelles du temps

Urbanisme
Moulins

Image de la cache
Parcourez les venelles du temps
Niveau
Dénivelé
Durée
2h
Distance
4km
Praticable en

Introduction

Chaud devant ! Plusieurs bateaux viennent d’arriver par l’Allier. Ils sont chargés de bois d’Auvergne, qui servira à réhabiliter le toit de la « Mal Coiffée » ! Tu m’aides à décharger, Scoti ?

Navrée, je suis trop « overbookée » pour ça. La ville de Moulins m’a demandé de plancher sur la rénovation de la salle des fêtes. Entre architectes et urbanistes, nous devons faire une proposition contemporaine et audacieuse. Mais pour l’instant, on est loin du « fourmillement » d’idées !

Etapes

Point de départ : quartier des mariniers (N46°33.831' / E003°19.550')

Te vrilles pas les antennes, Scoti. Je suis sûr que tu vas trouver. En attendant, traversons le quartier des mariniers pour rejoindre la « Mal Coiffée »…

Avez-vous remarqué comme les maisons sont bien alignées ? C’est parce qu’au 15ème siècle, la rue du Pont Ginguet était l’axe principal reliant la place d’Allier à la rivière. Cette « Grande-Rue » franchissait trois ruisseaux qui ont été asséchés pour favoriser le développement de ce quartier.

Cet axe témoigne de l’importance du trafic fluvial, du 17ème au 19ème siècle. Beaucoup de marins, qui naviguaient sur la rivière, avaient leurs maisons dans cette rue. Certaines conservent de discrètes décorations liées à cette activité…

Dans cette rue, trouvez la maison des Champomier.
Combien comptez-vous d’ancres marines sur la plaque apposée en façade ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "A".
A =_____

L’église du Sacré-Cœur (N46°33.875’ / E003°19.703’)

Ils en parcouraient des lieues, nos mariniers ! En passant par Le Veurdre, certains allaient même jusqu’à Nantes ! A bord de leurs embarcations, ils transportaient des vins de Saint-Pourçain, des pierres de Volvic et autres matériaux de construction…

Voilà des bras qui t’aideront à acheminer le bois jusqu’à la « Mal Coiffée » ! Moi, j’ai quelques coups de fils urgents à passer…

Observez le tympan sculpté de l’église.
Combien d’hommes portent le bateau ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "B".
B =_____

Passez par la place du Four N 46°33.878' / E 003°19.782'. Puis prenez la rue des Jardins Bas, face à vous. Traversez l’esplanade et empruntez la montée jusqu’à l’étape n°3.

La Mal Coiffée (N46°33.980’ / E003°19.878')

Nous y voilà ! Cette tour est surnommée « la Mal Coiffée ». Elle a été construite à partir du 14ème siècle, lorsque Moulins devient la capitale administrative du duché du Bourbonnais. Les ducs de Bourbon souhaitaient alors disposer d’une place forte défensive et d’une résidence digne de leur nom.

Celui de la tour lui vient de Louis XIV. En la voyant pour la première fois, il se serait exclamé : « c’est une belle tour, mais elle est mal coiffée ! »

C'est parce que sa toiture était mal proportionnée ! Avec tout ce bois, je vais pouvoir offrir un chapeau digne de ce nom à cette vieille dame ! La tour est le vestige le plus monumental et le plus ancien du château des ducs. Elle est élégante d’ailleurs, vous ne trouvez pas ? Avec ses belles pierres, ses fenêtres à meneaux, ses baies gothiques…

Quel matériau local a été utilisé dans la construction de la « Mal Coiffée » ?
1) Des pierres noires de Volvic
2) Des pierres dorées du Beaujolais
3) Du grès rose de Coulandon

Notez ce chiffre. C’est la réponse "C".
C =_____
Indice
Observez bien sur les chainages d'angle du bâtiment

Hum… La verticalité de cette tour m’inspire pour la salle des fêtes… Je vais commencer à dessiner quelques plans.

Traversez le parc pour rejoindre l’étape n°4.

Le pavillon Anne de Beaujeu (N46°34.031' / E003°19.831')

Welcome to the château des ducs de Bourbon, chers hôtes ! De l’ancien palais, il reste aujourd’hui le donjon de la Mal Coifféy et le pavillon Anne de Beaujeu. Il fut construit à sa demande et celle de son époux Pierre II, au cours du 16ème siècle.

C’est un bel exemple d’architecture Renaissance ! L’un des premiers en France. Les artisans ont réutilisé des motifs issus de l’Antiquité gréco-romaine. Vous y verrez des oves, ces formes d’œufs… Mais aussi des feuilles d’acanthe ou des volutes, ce sont ces ornements en spirale ! La façade arbore les emblèmes des Bourbons, comme la ceinture Espérance, le cerf ailé, le chardon ou ces deux initiales…

Quelles sont les deux initiales gravées sur le pavillon Anne de Beaujeu ?
1) B & A (Bourbon et Archambault)
2) A & P (Anne et Pierre)
3) D & S (Ducs et Sires)

Notez ce chiffre. C’est la réponse "D".
D =_____

Sortez du parc puis prenez la rue de l’Aiguille. Tournez à gauche dans la rue de Paris pour rejoindre le N 46°34.068' / E 003°19.856' et empruntez le cours Anatole France.

La Tour Cailhot (N46°34.080' / E003°19.913')

Nous voici sur le cours Anatole France ! Cette tour est un vestige des fortifications du Moyen-Âge… A l’époque, deux enceintes entouraient la ville. La première fut construite au 14ème siècle et la seconde au 17ème siècle, mais ne sera jamais achevéey.

N’ayant plus de fonction militaire, les remparts sont alors détruits. D’autant qu’ils imposaient à la ville une cassure dans son tissu urbain ! Le centre-ville était très médiéval et les faubourgs plus récents…

A la fin du 17ème siècle, les Intendants, en tant que représentants du roi en province, se chargent de la politique de rénovation urbaine. Afin d’embellir l’espace public, ils imposent la destruction d’une partie des fortifications. Les fossés sont comblés afin de planter des allées arborées…

And les cours sont nés ! At that time, ils étaient voués à la promenade en carrosse. Ils se terminaient par un « rond-point » qui permettait aux coches de faire demi-tour.

Au 21ème siècle, les cours sont entièrement réaménagés par l’architecte-urbaniste Bruno Fortier... Dans quel but ? Donner une place plus confortable aux piétons tout en gardant un peu de stationnement.

Quel numéro porte la maison dont la tour fait partie des anciennes fortifications ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "E".
E =_____

A l’extrémité de la promenade, prenez à droite sur le cours Jean Jaurès.

Les hôtels particuliers (N46°33.971' / E003°20.089')

Le mouvement d’embellissement lancé par les Intendants au 17ème siècle se confirme au 18ème. Les anciens fossés de l’enceinte médiévale se bordent de somptueux hôtels particuliers, donnant sur le cours ou la rue.

Celui qui se trouve au n°32 est superbe ! Admirez un peu ce jeu de matériaux entre la pierre, la brique et ces décors sculptés qui encadrent chaque ouverture…

Ouverture ! Cela me donne une idée pour la salle des fêtes ! Comme sur les façades des hôtels particuliers, je la doterais volontiers de nombreuses fenêtres, pour assurer l’apport de lumière naturelle et consommer moins d’énergie.

Combien y’a-t-il de fenêtres sur la façade principale du n°32 ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "F".
F =_____
Indice
n’oubliez pas le toit !

A l’angle de l’hôtel particulier, prenez la rue d’Allier. Au N 46°33.945' / E 003°20.042' tournez à droite dans la rue Voltaire, puis tout de suite à gauche, rue de l’Epargne.

« Et la cloche sonne, sonneeeee »… Ce beffroi en grès rose, c’est le Jacquemart. Autrement dit, la tour-horloge. Sa construction remonte au 15ème siècle. Quatre automates font retentir les cloches. Jacquemart et Jacquette, les parents, sonnent les heures tandis que Jacquelin et Jacqueline, les enfants, sonnent les quarts !

Lui n’est pas mal coiffé… Son toit, surmonté d’un clocheton et d’une girouette, est bien travaillé.

Maison Thierry de Clèves (N46° 33.979' / E003°19.931')

Back to the Moyen-Âge ! Nous voici dans le quartier administratif et religieux de la ville. A l’époque, les officiers ducaux font édifier des hôtels particuliers pour bénéficier d’un pied à terre dans la capitale du duchéy, au plus près du pouvoir.

Celui-ci a été construit en 1460 par Thierry de Clèves, barbier et chirurgien du duc Jean II de Bourbon. A l’exception du rez-de-chaussée et de l’escalier qui sont en grès, l’édifice est construit en pans de bois...

En termes d’urbanisme, on est loin de l’alignement de façades que j’apprécie ! Au Moyen-Âge, les rues étaient étroites et sinueuses. Pour gagner de la place, sans empiéter sur ces axes, on construit des maisons à « encorbellement ». Ici, il est soutenu par des corbeaux en pierre.

L’encorbellement, c’est cette avancée qui permet d’agrandir la surface habitable... Saviez-vous qu’en ce temps-là, on payait un impôt sur la surface au sol ? L’encorbellement était donc une astuce pour gagner quelques mètres carrés, non taxés !

Sur la maison Thierry de Clèves, combien de corbeaux en pierre comptez-vous ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "G".
G =_____
Indice
C'est un chiffre impair.

Pour la salle des fêtes, je compte bien proposer quelque chose de grand et spacieux ! Les encorbellements, ce n’est plus d’actualité. Aujourd’hui, la technique permet de construire des « porte-à-faux ». Ce sont ces grands éléments suspendus sans poteau de soutien.

Revenez sur vos pas et descendez la rue de l’Horloge puis tournez à droite pour rejoindre l’étape n°8.

Place d’Allier (N46°33.880' / E003°19.852')

Alors Scoti, es-tu parvenue à trouver quelques idéy ? What ? Oh yes, cette place se nomme la place d’Allier. Au Moyen-Âge, on l’appelait place des Lices, car c’est ici qu’avaient lieu les tournois... D’où l’expression française « entrer en lice », qui signifie s’engager dans la compétition ! Am I right ?

Tout à fait Sir Braham !

En vis-à-vis du Grand Café, on peut apercevoir, dans la niche d’une cheminée, un personnage assis sur un tonneau. Son costume fait penser à celui d’un militaire ! C’est un clin d’œil aux troupes du Quartier Villars qui avaient leurs habitudes dans les cafés…

Ville de garnison, Moulins connait un renouveau à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème. Militaires, aristocrates et magistrats se retrouvent sur la place. Au fil des années, elle a su garder sa vocation initiale : favoriser les moments de détente et de rassemblement.

Le Grand Café est l’une des dix plus belles brasseries de France ! Ce qui fait sa splendeur, c’est son décor intérieur mêlant Rocaille et tendances Art Nouveau… Et que dire de cette façade, ornée d’une remarquable marquise ! C’est cet auvent vitré qui protège l’entrée.

Combien y’a-t-il de parties vitrées sur la marquise du Grand Café ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "H".
H =_____
Indice
c’est un nombre pair.

Pour une salle des fêtes, quoi de mieux qu’un auvent pour accueillir le public par tout temps !

Au N 46°33.871' / E 003°19.796', tournez à gauche dans la rue Datas puis prenez la rue des Halles.

La salle des fêtes (N46°33.728' / E003°19.815')

La salle des fêtes  se situe à droite de la médiathèque.

Reprenons. Une tour inspirée de la « Mal Coiffée » pour la verticalité… De nombreuses ouvertures pour la luminosité… Un auvent pour que le public soit protégé… J’ai les grands axes de mon projet !

Pourquoi tu ne choisirais pas un style Art Déco ? C’est un mouvement moderne qui simplifie l’architecture au maximum. Il met l’accent sur la géométrie, les matériaux et les textures… Dans les années 1930, l’Art Déco est le langage de nombreux bâtiments administratifs.

Avec Imholz architectes et associés, nous avons tenu à conserver la trace patrimoniale de la structure, conçue par Henri Martin en 1953. Les façades ont été rénovées avec des enduits clairs. L’entrée principale prend une nouvelle dimension avec la création d’un auvent. La mantille métallique orangée apporte la touche de modernité.

Observez autour de vous. Combien de « tours » vous donnent l’heure ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "I".
I =_____
Indice
c’est un chiffre pair.

Derrière la salle des fêtes, empruntez la rue Achille Roche, puis prenez à gauche dans la rue Jean Bart. Montez les quelques marches au N 46°33.760' / E 003°19.560'. Traversez la route prudemment pour prendre le chemin piéton qui longe l’Allier.

Le pont Régemortes (N46°33.802' / E003°19.465')

Bravo Scoti ! J’ai vu le projet de rénovation de la salle des fêtes, c’est très tendance ! On n’avait pas vu autant d’audace à Moulins depuis la construction du pont Régemortes…

Au cours des siècles, Moulins essaye de trouver des solutions pour franchir l’Allier. Les premiers ponts sont en bois, puis quatre ponts de pierre se succèdent, emportés tour à tour par les crues.

Il faudra attendre le projet de Louis de Régemortes, au milieu du 18ème siècle, pour que commencent les travaux d’un pont définitif !

900 hommes, 80 bœufs, 60 chevaux, 400 ânes et 40 bateaux sont nécessaires aux travaux. La rivière est endiguée, son cours modifié, des berges sont élevées et les bâtisseurs construisent un radier, pour éviter que l’eau ne creuse sous les piles du pont...

Édifié en grès de la région et long de 300 mètres, il est ouvert à la circulation en 1763.

Combien d’arches possède le pont ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "J".
J =_____

Merci de votre aide les citadins ! Je n'y serais jamais parvenue sans vous !

Longer l'Allier par le chemin piéton pour vous rendre jusqu'au trésor.

Mission accomplie !

Si vos réponses aux énigmes sont exactes, les coordonnées GPS du trésor se débloquent sur l'appli mobile !
Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser des aides.

Coordonnées du trésor : N(B)6° (ExC).6(HxG)+(I)’ / E003° (F+D+1).(J+A+6)2’

Point de cache momentanément déplacé le temps des travaux sur les berges.

Le lieu de la cache est fréquenté ! Soyez discrets.

Prenez un badge par personne. N’oubliez pas d’entrer le code collé à l'intérieur du trésor pour valider votre mission.
Postez un commentaire et des photos mais attention, l'emplacement du trésor doit rester secret.

A bientôt dans l’univers de PÉPIT !

Contactez-nous

Contact
Office de tourisme de Moulins et sa région
11 Rue François Péron
03000 Moulins
Tél
04 70 44 14 14

Vos commentaires


27 nov 2021

Gregorycollard a trouvé la mission

Tres belle balade pour decouvrir moulins

20 nov 2021

Stef35410 a trouvé la mission

Simple mais sympa pour découvrir la ville

20 nov 2021

Marine 35410 a trouvé la mission

Bonne découverte de la ville.

12 nov 2021

Lionel927 a trouvé la mission

Jolie de nuit

12 nov 2021

grosjant.cleli… a trouvé la mission

Superbe balade encore une fois très réussi