Sauvez la Bénisson-Dieu

Patrimoine religieux
Montaiguët-en-Forez

Sauvez la Bénisson-Dieu
Niveau
Dénivelé
Durée
2h
Distance
5km

Grand Dieu, vous voilà ! L’abbé Pierre de la Fin a une mission de la plus haute importance… Le domaine de Montaiguët est en danger ! Les dernières récoltes ont été désastreuses à cause du mauvais temps. Si le malheur venait à se répéter, les moines n’auraient plus de quoi vivre et l’abbaye disparaitrait !

Nom d’un ch’tit bounhoumme, les moissons ont intérêt d’être bonnes cette année… Pour ça, je crois avoir la solution. Allons en toucher deux mots à l’abbé

Point départ : parking de l'église (N46°16.232' / E003°48.059')

Vous savez qu’le village est partagé entre deux provinces ? Le Forez d’un côté et le Bourbonnais de l’autre. Il suffit d’emprunter la route sous cette porte pour franchir la frontière ! Autrefois, les voyageurs devaient même s’acquitter d’une taxe en passant par iqui.

Le domaine de Montaiguët appartenait aux moines de l’abbaye cistercienne de la Bénisson-Dieu, située dans la Loire. Au 12ème siècle, une ferme fortifiée tenue par des religieux, également appelée « granja », s'y installe sous la protection du roi. Pendant plusieurs siècles, les moines vont transformer le village ! Une nouvelle église est construite pour recevoir des chanoines, ainsi qu’un château…

En c’temps-là, les moines vivaient en autonomie. Ils fabriquaient eux-mêmes leur pain et leur vin, cultivaient les terres et vivaient de l’élevage de chevaux et de vaches. Montaiguët était alors une place religieuse riche et prouspère.

Passez sous la porte pour contempler son autre façade.

La porte fortifiée (N46°16.219' / E003°48.045')

Voilà Pierre de la Fin ! On dit que c’est un abbé mitré, car il a tous les attributs de l’évêque : le chapeau, appelé « mitre », et la canne, que l’on nomme « crosse ». 

Bien le bonjour, ladies. Savez-vous que Pierre de la Fin a été conseiller des rois Charles VIII et Louis XI ? Impressionnant, n’est-il pas ? Très attaché à Montaiguët, il fait construire cette porte à pont-levis ainsi qu’une collégiale et un château, où je vous invite à prendre le thé.

Plus tard mon gars ! Les travaux des champs, ça n’attend pas... D’ailleurs l’abbé, pouvez-vous me bénir cette couronne d’aubépine ? Je vais la placer sur la croix de rogations et à coup sûr, le bon dieu nous donnera d’belles récoltes !

Bonne idée, Margotte !

En quelle année fut édifiée la porte fortifiée ?
Additionnez les quatre chiffres qui composent cette date pour obtenir un nombre.

Notez ce nombre. C’est la réponse "A".
A =_____

Soyez prudents. Vous longez la route jusqu’à l’étape n°3, qui sera située sur la gauche.

Les rogations (N46°16.159' / E003°47.951')

Autrefois, les habitants de Montaiguët participaient aux « rogations ». Ces cérémonies commençaient par une messe au cours de laquelle on faisait bénir des couronnes de fleurs. On les plaçait ensuite dans les champs ou sur ces croix pour demander la protection divine des cultures et la bénédiction des biens de la terre.

Quel nom porte la croix ?
Comptez combien de voyelles composent ce mot commençant par « R »

Notez ce chiffre. C’est la réponse "B".
B =_____

Vue sur le château (N46°16.122' / E003°47.961')

Ben dites, c’est beau ici ! R’gardez, on aperçoit le château !

« J’achète un château en Espaaaagne, j’achète un monde où tout l’monde gaaaaagne… »

Dites-vous que la partie haute du village, avec la collégiale, fait partie du Bourbonnais, alors que le château dépend du Forez. C’est drôle ! Le château a été construit à la fin du 15ème siècle par Pierre de la Fin lui-même, à partir de la « granja » d’origine.

Près de l’étang... (N46°15.822' / E003° 48.072')

Retrouvez la couronne, cachée près de l’étang.
Combien de fleurs la composent ? 

Notez ce chiffre. C’est la réponse "C".
C =_____
Indice
à l'abri, derrière la barrière

Parfait ! Allons déposer cette couronne sur la prochaine croix !

La croix (N46°15.672' / E003°48.152')

Et voilà l’travail ! La couronne bénie est posée sur la croix. Avec ça, les récoltes seront au rendez-vous !

Quel est le nom de cette croix ?
Relevez la première lettre de ce mot.
Si A=1, B=2, C=3, etc. En suivant l’ordre de l’alphabet, à combien équivaut cette lettre ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "D".
D =_____

Suivez le chemin à gauche de la croix en direction de l’étape n°7

Les fermes (N46°15.729' / E003°48.467')

Après le passage des moines, ces terres ont été travaillées par des familles de paysans, appelés métayers. Leur habitat était dispersé dans la campagne en fermes isolées, ou parfois regroupées en petits hameaux. Plusieurs générations vivaient sous le même toit !

Je m’en souviens très bien ! A l’époque, des ouvriers agricoles allaient de ferme en ferme pour proposer leur travail « à la journée ». On les appelait alors des « journaliers ».

Et comme au temps de l’abbaye, l’élevage des vaches est une ressource essentielle ! Cette activité exige la présence d’eau et ça tombe bien, car il y en a partout ici… [Ping, ping] Tiens ? Quel est ce bruit ?

Salut les bâtisseurs ! En promenade ? Je suis en train de consolider le mur de cette ferme. La fenêtre pèse sur le linteau de la porte, située juste en dessous. Pour répartir les forces exercées par son poids, je construis un « arc de décharge » en brique. Vous voulez m’aider ?

Observez l’arc juste au-dessus du linteau de la porte. Combien de briques le composent ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "E".
E =_____
Indice
c’est un nombre supérieur à 20.

Continuez sur le chemin. Arrivés sur la route, tournez à gauche en direction de l’étape n°8.

Moissons heureuses (N46°15.994' / E003°48.799')

Maint’nant, on va voir si la couronne bénie a porté ses fruits... Avec l’aide des journaliers, vérifions si les épis de blés sont bien fournis !

J’espère que nos prières ont été entendues…

Trouvez l’épi de blé. Combien de grains le composent ? 

Notez ce chiffre. C’est la réponse "F".
F =_____
Indice
prenez garde, le courant passe !

Doux Jésus, cet épi est bien doré et gorgé de beaux grains ! Les moines vont pouvoir en extraire la farine pour faire du bon pain. Allons vite prévenir Pierre de la Fin ! La Bénisson-Dieu peut de nouveau prospérer !

En rejoignant l’étape n°9, soyez attentifs, on aperçoit le château au creux du vallon.

Exotisme (N46°16.114' / E003°48.612')

Dans l’coin, les lieux-dits ont des noms rigolos… On ignore pourquoi ils se nomment ainsi, mais c’est pas banal, ça non !

Je connais d’ailleurs cette chanson que fredonnaient les gens d’ici : « On peut, en l’espace d’un matin, dans ce patelin vraiment unique, allez faire un tour au Tonkin, à Madagascar et en Afrique. On peut même, d’un coup de galop, aller se promener en Amérique, sans avoir à se mettre à l’eau et sans traverser l’Atlantique ! »

C’est ben beau de chanter aux quatre vents, mais il faut surtout prévenir l’abbé ! 

Terre de 50 contrées, un certain Joe voulait la voir. Ce continent donne son nom au lieu-dit que vous traverserez prochainement. Qui est-il ? Comptez le nombre de lettres qui composent son nom, sans le déterminant. 

Notez ce chiffre. C’est la réponse "G".
G =_____

Marchez jusqu’au point de passage N 46°16.144' / E 003°48.569' où vous prendrez à gauche. Empruntez la petite route qui traverse le hameau. De retour sur la grande route, tournez à gauche.

Faites attention en longeant cet axe.

Prenez à gauche au N 46°16.224' / E 003°48.301' en direction de l’étape n°10.

Aux portes du château (N46°16.186' / E003°48.144')

Welcome back my friends ! Que vois-je ? Cet épi augure de jolies moissons ! Fantastic ! Je vais immédiatement en informer l’abbé. En attendant, allez trouver Monsieur Bardet. Ce gentleman s’occupe du marché les samedis matin… Il sera ravi de savoir que ses étals seront de nouveaux remplis ! 

Jolie bâtisse. Ses tours d’angles font face aux quatre points cardinaux et avez-vous remarqué que certaines sont dotées de corbeaux ? Ce sont ces pierres légèrement saillantes qui soutiennent leurs toitures…

Depuis ce point, parmi les trois tours d’angles que vous voyez, combien ne possèdent pas de corbeaux ?

Notez ce chiffre. C’est la réponse "H".
H =_____

Au croisement des rues N 46°16.211' / E 003°48.117' prenez à droite pour rejoindre l’étape n°11.

La maison Bardet (N46°16.281' / E003°48.124')

Eh oh ? Y’a quelqu’un ? Monsieur Bardet, vous êtes là ? Mais qui c’est ce drôle au juste…

L’un des successeurs de Pierre de La Fin et dernier représentant local de l’abbaye !  Alors que le village était délaissé et que les vendeurs ne venaient plus au marché du samedi, Monsieur Bardet pris une décision radicale ! Il obligea les producteurs locaux à y tenir étal, sous peine de lourdes amendes…Grâce à Dieu, il n’aura pas à le faire cette fois, car nous venons avec une bonne nouvelle !

De quel siècle date la maison Bardet ?

Notez ce nombre. C’est la réponse "I".
I =_____

Mission accomplie !

Pour trouver la cache, remplacez les lettres dans les coordonnées suivantes par les chiffres que vous avez relevés tout au long du parcours. Sur l’application mobile, les coordonnées passent au vert si vos réponses sont exactes !

Coordonnées de la cache : N46°16.(D/C)(H)(F)' / E003°(B)(I-G).06(E-A)'
Indice
Pierre de la Fin vous ouvre ses portes...

Prenez un badge par personne et laissez un petit objet en échange. N’oubliez pas d’entrer le code noté dans le carnet pour valider votre mission.

A bientôt dans l’univers de PÉPIT !

Contactez-nous

Office de tourisme Entr'Allier Besbre et Loire
Place de l’Hôtel de Ville
03150 VARENNES-SUR-ALLIER
Tél
04 70 47 45 86

Vos commentaires


30 nov 2018

Guy guy a trouvé la cache

Belle journée
Guy

10 nov 2018

Manon03 a trouvé la cache

Magnifique cachette beau village

27 oct 2018

Duffaut a trouvé la cache

👍

26 oct 2018

Ducher a trouvé la cache

Très belle rando

22 oct 2018

Ducher a trouvé la cache

Nous n'avons pas trouvé la cache alors que nous avions les bonnes coordonnées. Je pense que la boîte a été détournée. Nous avons trouvé une boîte avec des mégots dedans....
Nous avons été très déçus